Écotourisme : pour des vacances qui profitent à tous

Écotourisme : pour des vacances qui profitent à tous
DES VACANCES RESPONSABLES
Qu’il s’appelle tourisme responsable ou tourisme vert, l’idée reste la même : des séjours épanouissants, qui bénéficient à la population locale et prennent soin de l’environnement.

Face aux dérives du tourisme de masse, les vacances solidaires sont une alternative qui séduit de plus en plus de Français. Décryptage d’une tendance qui a le vent en poupe.

definition ecoutourisme

Écotourisme : définition

C’est en 1992 que la Société internationale d’écotourisme pose la définition suivante : “une forme de voyage responsable dans les espaces naturels qui contribue à la protection de l’environnement et au bien-être des populations locales."

Le tourisme vert favorise donc les expériences positives, que ce soit pour celles et ceux qui aiment voyager autrement ou les populations locales. 

tourisme durable

Pourquoi faire de l’écotourisme ?

Pour protéger l'environnement

C’est souvent la source de motivation principale : réduction des pollutions 
(eau, air, sol), préservation des zones naturelles, protection des animaux : autant de critères qui nous permettent de profiter de nos vacances en ayant bonne conscience.

Pour favoriser l’économie locale

Le tourisme vert implique souvent une dimension équitable puisque les acteurs de l’écotourisme s’appuient en grande partie sur la population locale. Sur place, des emplois sont créés, des liens sont tissés. Le tourisme équitable veille également à ce que les conditions de travail soient bonnes pour tous, avec une juste rémunération.

tourisme de masse

Pour vivre une expérience authentique

Le tourisme responsable permet de créer des expériences riches et pleines de sens. C’est le meilleur moyen pour découvrir en profondeur une culture tout en s’immergeant dans la nature. Enfin, les différentes activités physiques que vous allez pratiquer (rando, canoë, etc.) seront un plus pour votre santé.

Pour éviter les dérives du tourisme de masse

Certaines destinations sont victimes de leurs succès : Dubrovnik, Barcelone, Santorin, Venise, Bali… Bus et paquebots y déversent des flots de touristes. Peu à peu, les habitants désertent les centres-villes : inflation des loyers, diminution des commerces de proximité au profit des boutiques souvenirs, impossibilité de se garer ou de circuler, même à pied… 
Face à ces dérives, le tourisme responsable apparaît donc comme une alternative aussi bienvenue que nécessaire.

tourisme solidaire vacances bleues

Tourisme solidaire : l’expertise de Vacances Bleues

Avec plus de 20 ans d’expérience au sein du groupe Vacances Bleues, Voyager Autrement met son expertise au service de vos aspirations.

Grâce aux circuits proposés dans le cadre d’un tourisme responsable, vous découvrirez un pays, une culture, mais aussi celles et ceux qui œuvrent pour le développement durable de leur lieu de vie. 

Voyager Autrement met son expertise au service de vos aspirations.

tourisme durable

Préserver la planète sans renoncer à l’émerveillement

Pour partir loin, l’avion reste le moyen de transport le plus plébiscité. Mais c’est aussi celui qui est le plus énergivore et dont l’impact écologique est le plus lourd. Alors comment concilier nos envies de voyages lointains avec nos engagements pour la planète ?

 

voyager ecolo

Volez léger, en classe éco et sans escale

En voiture, avez-vous noté que quand vous roulez chargé, votre consommation d’essence ou de diesel augmente ? C’est pareil pour l’avion : plus il transporte de poids, plus il consomme. Réduisez donc le poids de vos valises en optant pour le strict nécessaire. Vous pourrez toujours acheter un complément si besoin (souvent moins cher qu’en France) une fois sur place.

De même, si vous vous souciez davantage de l’environnement que du prestige et du confort, optez pour la classe économique : pour le même nombre de litres de kérosène brûlés, on y transporte plus de passagers qu’en business class. Puisqu’on parle de kérosène, saviez-vous que c’est lorsqu’un avion décolle et atterrit qu’il consomme le plus ? Si vous le pouvez, privilégiez donc les vols directs.

Alternative au voyage traditionnel et aligné sur les nécessités de notre époque, l’écotourisme séduit de plus en plus de Français. Nature, culture, expériences authentiques et découvertes atypiques : le vert nous va si bien !

compensation carbone vacances bleues
Option transformation carbone

Pour compenser les émissions d’un vol, nous vous proposons l’option transformation carbone. 
Avec le calculateur de la Fondation Good Planet, nous estimons le montant de vos émissions de C02, ce qui donne une indication de la somme à verser pour les compenser. Ainsi, Vacances Bleues finance et soutient un projet de reforestation dans la région du lac Atitlán (Guatemala).